Aller au contenu principal

 

Chaque jour, l’équipe de documentalistes du Rrapps sélectionne des informations fiables, valides et pertinentes dans l’actualité de la santé publique. Ces informations sont proposées ici, en cohérence avec les thématiques du Rrapps, mais aussi avec les parcours de santé (définis dans le Plan régional de santé 2018-2022) et les programmes et plans de santé nationaux.

 

Pour consulter l'ensemble de la veille documentaire, toutes thématiques confondues (Rrapps et parcours de santé), cliquer sur le filtre "Tout".

 

 

Filtrer
Publication
- 23/01/2023
SANTE PUBLIQUE FRANCE

L'impact négatif de la pandémie de COVID-19 et des modifications des conditions de travail sur les comportements et la santé mentale des travailleurs a été démontré grâce aux données de trois études complémentaires. D’abord, l'enquête Coviprev (Santé publique France) déployée en population générale a permis d'étudier l'évolution, tout au long de l'année 2020, d'un certain nombre d'indicateurs de santé des actifs occupés, incluant leur santé mentale, la qualité de leur sommeil et leur satisfaction vis-à-vis de la vie actuelle et future des actifs occupés. Ensuite, l'enquête sur l'évolution des conditions de travail et consommation de substances psychoactives en période d'épidémie (Santé publique France et ses partenaires) déployée auprès des salariés français a permis d'étudier les modifications de la consommation d'alcool et de tabac pendant la période de premier confinement entre mars et mai 2020. Enfin, l'enquête Coset-Covid (Santé publique France) a permis d'évaluer la prévalence de troubles anxio-dépressifs en sortie de confinement en juin 2020 et de comprendre le rôle des changements observés dans la situation professionnelle et des facteurs organisationnels, chez les travailleurs indépendants et chez les travailleurs du monde agricole.

Publicaiton
- 23/01/2023
ETHIQUE ET SANTE 2023

La relation soigné-soignant anime la réflexion éthique depuis toujours et d’autant plus depuis la promulgation de la loi Kouchner, au regard de son implication majeure dans la qualité de la prise en charge délivrée aux patients. La place que tient le discours du soignant, élément fondateur de cette relation, questionne toujours depuis plus de 20 ans. Une revue de la littérature a été menée sur les dix dernières années afin de mettre en évidence l’impact du discours des soignants chez les patients, notamment en termes de vécu de la maladie et d’engagement dans la démarche thérapeutique.

Publication
- 19/01/2023
LE CHAINON 2022 ; 61 : 32 p.

Un dossier de plus de quinze pages pour tout comprendre sur « la littératie en santé ». Qu’est-ce que ça veut dire, qu’est-ce que ça recouvre comme concepts, et quel rapport avec l’empowerment du patient?

Actualité
- 18/01/2023
THE CONVERSATION.COM

Au-delà du manque d'offres de soin, notamment dans les « déserts médicaux », diverses raisons expliquent que certains renoncent à se soigner. Mieux les identifier permet d'améliorer la santé publique

Actualité
- 18/01/2023
THE CONVERSATION.COM

Au-delà du manque d’offres de soin, notamment dans les « déserts médicaux », diverses raisons expliquent que certains renoncent à se soigner. Mieux les identifier permet d’améliorer la santé publique.

Actualité
- 10/01/2023
POLE DE RESSOURCES EN ETP ILE DE FRANCE

Le Pôle de ressources en ETP d’IDF et ses partenaires ont co-construit un cadre de lecture pour aider les acteurs du social, du médical et du médico-social à accompagner vers plus d’autonomie en santé des personnes malades chroniques en situation de précarité.

Campagne de com
- 09/01/2023
ARS BFC

L’ARS Bourgogne-Franche-Comté, qui pilote une campagne régionale de communication sur les virus de l’hiver, renouvelle ses appels à l’application de tous les gestes de protection que nous avons appris à conjuguer les tenir à distance.

Publication
- 03/01/2023
LES POLITIQUE SOCIALES 2022 ; 3-4 : pp. 75-84

Aujourd’hui, les patients souhaitent que les soignants prennent en compte leurs objectifs de vie et de santé. Toutefois, les professionnels éprouvent parfois des difficultés à répondre à cette demande, car ils sont peu formés à cet aspect. En prenant appui sur le projet « Patients-Formateurs » que développe la LUSS depuis 2019, anisi que sur différents témoignages, cet article explore comment de nouveaux outils méthodologiques dans l’enseignement permettent de faire émerger d’autres types de savoirs chez les professionnels.

Publicaiton
- 02/01/2023
INRS

Deux mille neuf cent quarante-trois professionnels de santé contaminés par le SARS-CoV-2 ont répondu à une enquête par questionnaire en ligne sur les circonstances de leur contamination. Des différences importantes, notamment dans l'utilisation de masques de protection, ont été relevées au cours de l'enquête. Ces différences sont à mettre en relation avec la disponibilité variable de ces équipements et l'évolution des recommandations et protocoles utilisés.

Publication
- 02/01/2023
SANTE PUBLIQUE 2022 ; 34(5) : pp. 675-82

La crise sanitaire du COVID-19 a ébranlé l’ensemble du système de soins de santé et des acteurs qui le constitue. Pour les internes en médecine générale (IMG), celle-ci a modifié l’exercice de la pratique médicale quotidienne, perturbé leur formation et mis en exergue leur responsabilité sociale, l’un des facteurs prédisposant à exercer la médecine générale. L'objectif de cette étude est d'évaluer l’impact de la crise sanitaire sur l’anxiété et la motivation pour la médecine générale des IMG.

Publicaigton
- 29/12/2022
DROIT, SANTE ET SOCIETE 2022 ; n°2-3 : pp. 32-36

Les personnes vulnérables ont été les premières concernées par la campagne de vaccination contre le Covid-19, en particulier les personnes âgées hébergées en maison de retraite. Pour ces dernières, la justification de la vaccination, au regard d’un rapport bénéfice-risque, ne suscite pas les mêmes questionnements que pour d’autres catégories de la population, notamment les mineurs. C’est en revanche la question du respect de leur volonté qui s’est posée, notamment pour les personnes ayant une altération du discernement.

Publication
- 29/12/2022
DROIT, SANTE ET SOCIETE 2022 ; n°2-3 : pp. 18-27

Dans une comparaison des intentions vaccinales des français entre la diffusion d’annonce du développement de vaccin en juillet 2020 et l’atteinte de la pleine capacité des moyens vaccinaux en avril 2021 nous étudions l’évolution des intentions vaccinales des français.Nous mettons en évidence une corrélation entre les publications de la presse écrite nationale et les fluctuation mois par mois des intentions vaccinales. Cette corrélation suggère, parce qu’elle est en léger décalage avec les publications, une influence nette de la presse sur l’opinion. [...] Il est remarquable que la clarté et la transparence des articles de presse qui évolue dans le temps soit possiblement un des acteurs important de l’adhésion des citoyens à la vaccination anti-Covid-19 avant toute mise en place d’une politique de contrainte par les autorités.