Aller au contenu principal

 

Chaque jour, l’équipe de documentalistes du Rrapps sélectionne des informations fiables, valides et pertinentes dans l’actualité de la santé publique. Ces informations sont proposées ici, en cohérence avec les thématiques du Rrapps, mais aussi avec les parcours de santé (définis dans le Plan régional de santé 2018-2022) et les programmes et plans de santé nationaux.

 

Pour consulter la veille documentaire sur une thématique du Rrapps ou sur un type d'information particulier (Appels à projet, publications, outils pédagogiques), vous pouvez utiliser les filtres ci-contre.

 

 

Filtrer
Actualité
- 02/06/2023
LE MONDE.FR
Publication
- 26/05/2023
PROMOTION SANTE.CH

Le rapport annuel est une collection de résumés de toutes les études qui ont été menées en 2022 dans les domaines de l’évaluation et du monitoring. Ces résumés sont construits de la manière suivante; ils présentent le sujet, le but, la méthodologie et, si disponibles, les résultats des études.

Publication
- 23/05/2023
EUROGIP.FR

Il est désormais admis que les conditions de travail peuvent impacter la santé mentale des travailleurs. Aussi la prévention des risques psychosociaux est-elle devenue une priorité dans de nombreux pas. Mais la question de la reconnaissance du caractère professionnel des maladies psychiques est loin de faire l’unanimité en Europe. EUROGIP y a consacré sa dernière étude. Cette reconnaissance se heurte à des d’obstacles d’ordre juridique tout d’abord. Les définitions nationales et les interprétations jurisprudentielles de ce que recouvre un accident du travail d’une part, les procédures réglementaires de reconnaissance des maladies professionnelles d’autre part, ne permettent pas partout la prise en charge à ce titre des pathologies mentales. Là où une telle reconnaissance est possible se pose la question de l’objectivation du lien de causalité entre l’exposition et la maladie, presque jamais présumé en droit. La santé mentale d’un travailleur peut en effet être affectée à la fois par des conditions de travail dégradées et par des facteurs extra-professionnels.

Publication
- 22/05/2023
WHO.INT

Ce rapport fait partie d'une collection de l'OMS intitulée De l'intention à l'action, qui vise à renforcer la base de données probantes sur l'impact de la participation significative et à combler le manque d'approches normalisées pour permettre la participation significative fonctionnelle. À cette fin, la collection De l'intention à l'action a été pensée comme plateforme pour que les personnes avec une expérience vécue ainsi que les organisations et institutions à la pointe sur ces questions puissent échanger sur les solutions, les difficultés et les pratiques prometteuses relatives à cet objectif transversal. Elle vise également à fournir des récits et des modèles puissants, ainsi que des données probantes dans la perspective de la quatrième réunion publique de haut niveau des Nations Unies sur les MNT, qui devrait se tenir en 2025, et en vue d'atteindre les objectifs de développement durable (ODD) à l'horizon 2030. À cette fin, le présent rapport comprend six études de cas impliquant douze personnes avec une expérience vécue d'affections diverses. Ces études de cas analysent les dynamiques de pouvoir et la réorientation des pouvoirs en faveur des individus avec une expérience vécue, la prise de décision éclairée et les connaissances en matière de santé, la participation communautaire à l'échelle des réseaux et des systèmes de santé globaux, l'expérience vécue comme donnée probante et expertise, l'exclusion et l'importance de la participation des groupes qui sont marginalisés, ainsi que la défense d'une cause et les droits humains. Il s'agit de récits puissants qui fournissent des données concrètes et permettent d'élaborer des recommandations pour renforcer le rôle des personnes avec une expérience vécue dans la co-création des politiques, programmes et services correspondants.

Vidéo
- 22/05/2023
YAPAKA.BE

Les adolescents se caractérisent par un fonctionnement limite : instabilités, colères, difficultés à s'identifier comme une personne qui existe avec assez de confiance... Cela nécessite que des adultes soient présents pour eux. Leur plus grosse angoisse est qu'il n'y ait personne pour eux, ils provoquent d'ailleurs parfois pour s'assurer de cette présence de l'autre. Le rôle de l'adulte est alors d'accepter ses attitudes, les comprendre, leur donner du sens, sans les cautionner. Pour aider les adolescents, la présence d'adultes, leur écoute authentique est indispensable. Faire sentir à l'adolescent qu'on est présent avec ce qu'on est, ce que la vie nous a appris, tout en étant différent de lui par le fait qu'on soit justement un adulte.

Publication
- 17/05/2023
SOS HOMOPHOBIE.ORG

L'association SOS Homophobie publie comme chaque année son rapport sur les discriminations envers personnes LGBTI. Les données statistiques sont issues des témoignages adressés par les personnes aux différents dispositifs d’écoute de l’association. Elles sont classées en plusieurs thématiques (agressions physiques, discriminations au travail, en famille, mal de vivre, etc.), et analysées par nos bénévoles. Ce rapport constitue une référence qui permet de présenter chaque année l'évolution des discriminations LGBTIphobes en France. C’est le principal support militant de l’association pour donner la parole aux victimes et attirer l’attention des institutions politiques.

Campagne de com
- 16/05/2023
UNICEF.FR

La campagne « Levons les tabous sur la santé mentale » s’articule autour de trois axes : 1) Un kit d’animation pour les jeunes de 10 à 18 ans ; 2) des podcasts avec l'intervention de personnalités ;

Appel à projet
- 16/05/2023
PREFET DE LA NIEVRE - NEVERS AGGLOMERATION

Date limite de dépôt de dossier : 9 juin 2023. L'opération « Quartiers d'été 2023 » a pour ambition que cette période estivale soit pour les habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville : - un temps de respiration, de divertissement et de découverte (promouvoir le sport, favoriser l'accès à la culture, accompagner le départ en vacances, développer l'esprit critique et citoyen des jeunes, soutenir la parentalité...) ; - un temps de rencontres et de renforcement du lien social. Elle vise les thématiques suivantes : promouvoir le sport ; favoriser l'accès à la culture ; voyager et élargir ses horizons ; apprendre, apprendre sur soi ; soutenir la parentalité ; prendre soin de soi et des autres ; prendre soin de la nature ; saisir les opportunités pour gagner en expérience ; s'initier à la mobilité ; se rencontrer et se retrouver ; favoriser le rapprochement population-institutions.

<ul class=diigo-annotations >

</ul>

Actualité
- 12/05/2023
SEMAINES D'INFORMATION SUR LA SANTE MENTALE

Les Semaines d’information sur la santé mentale (SISM) s’adressent au grand public. Chaque année, citoyens, associations, professionnels organisent des actions d’information et de réflexion dans toute la France.

Publication
- 11/05/2023
QUESTIONS DE SANTE PUBLIQUE 2023 ; 46 : 4 p.

La littératie en santé mentale trouve son origine dans la littératie en santé plus « générale » avec un focus spécifique sur le bien-être mental. Sa première définition, en 1997 par Anthony Jorm, utilise une approche médicalisée car elle se réfère à la connaissance et aux croyances sur les problèmes de santé mentale qui favorisent leur identification, gestion ou prévention. Plus tard, entre 2014 et 2016, le concept de promotion de la santé mentale est ajouté par Stan Kutcher qui introduit les notions de résilience et de psychologie positive. Ainsi, la littératie en santé mentale est définie comme un déterminant modifiable de la santé mentale dont il existe plusieurs échelles de mesure. La plus complète, à présent, est la Mental Health Literacy Scale de O’Connor&Casey validée aussi en français. À partir du programme « Premiers secours en santé mentale », diverses interventions pour améliorer la littératie en santé mentale ont été évaluées et initiées récemment en France.

Publication
- 11/05/2023
EMPAN 2023 ; 129 : pp. 140-150

Cet article propose une analyse des relations entre l’isolement résidentiel, le sentiment de solitude et l’engagement, perçues par 1 237 étudiants en études sportives durant l’épidémie de Covid-19. Les étudiants ayant vécu seuls durant le confinement et qui ont affirmé que la solitude constituait un des facteurs les plus limitants sont aussi ceux qui expriment les perceptions les plus négatives de leur engagement dans la formation à distance. Ces résultats mettent l’accent sur les effets délétères du confinement et les risques du « tout numérique » à l’université.

Actualité
- 10/05/2023
THE CONVERSATION.COM

La réalité virtuelle reste souvent associée au jeu vidéo. Elle a pourtant aujourd’hui de nombreuses applications, y compris en santé. Voilà comment elle pourrait bientôt soigner phobies, addictions…