Aller au contenu principal

 

Chaque jour, l’équipe de documentalistes du Rrapps sélectionne des informations fiables, valides et pertinentes dans l’actualité de la santé publique. Ces informations sont proposées ici, en cohérence avec les thématiques du Rrapps, mais aussi avec les parcours de santé (définis dans le Plan régional de santé 2018-2022) et les programmes et plans de santé nationaux.

 

Pour consulter la veille documentaire sur une thématique du Rrapps ou sur un type d'information particulier (Appels à projet, publications, outils pédagogiques), vous pouvez utiliser les filtres ci-contre.

 

 

Filtrer
Publication
- 29/02/2024
HCFEA.FR

Les travaux conduits par le Conseil de l’âge, en cherchant à mieux comprendre les approches, les outils et les pratiques existants, ainsi que les effets qu’ils produisent, visent à établir un diagnostic sur leurs forces et leurs faiblesses, et à engager une réflexion sur les orientations, infléchissements ou réformes qui seraient à même de garantir et de sécuriser le projet du « bien vivre et bien vieillir à domicile ». Cet Eclair ‘Âge revient sur la genèse des plafonds de l’aide personnalisée à l’autonomie (APA), mécanisme central de l’allocation des ressources collectives pour le soutien à l’autonomie des personnes âgées vulnérables à domicile. Son objet est de comprendre la logique et les propriétés de la grille AGGIR, principal outil mobilisé pour l’évaluation, préalable à l’élaboration d’un plan d’aide APA, de la situation et des besoins des personnes âgées vulnérables. Ces travaux documentent également l’usage pratique de cet outil dans le cadre de l’APA à domicile, en s’appuyant notamment sur les retours des équipes médicosociales des départements, en charge de la définition des plans d’aide APA. Ces résultats sont mis en perspective des droits reconnus à chacun en termes de couverture des besoins, avec un regard sur d’autres outils de définition et/ou d’évaluation utilisés dans le champ de l’autonomie, dans les secteurs des personnes âgées vulnérables et du handicap. Ces analyses mettant en lumière plusieurs limites des modalités actuelles d’allocation des aides à l’autonomie, des pistes d’évolution sont envisagées sur la base de ces différents constats.

Publication
- 26/02/2024
COCHRANE.ORG

Les auteurs de cette revue de la littérature ont chercher à savoir dans quelle mesure les approches basées sur la population sont efficaces pour prévenir les chutes ou les blessures liées aux chutes chez les personnes âgées.

Publication
- 26/02/2024
CNSA.FR

Favoriser la communication des personnes polyhandicapées est une des 26 mesures du volet polyhandicap de la stratégie quinquennale de l’évolution de l’offre médico-sociale 2017-2021. En effet, la communication est un droit fondamental de la personne handicapée (article 24 de la Convention internationale des droits de l’homme et articles 2 et 21 de la Convention internationale des droits des personnes handicapées). Avec la communication, la personne change de statut : d’« objet de soins », elle devient une personne à part entière. En étant à même de communiquer ses émotions, ses besoins, ses choix… et en étant entendue, la personne polyhandicapée acquiert une identité et devient « actrice » de sa vie. Elle participe ainsi à l’élaboration et à la mise en œuvre de son projet personnalisé d’accompagnement. La communication est au cœur des notions d’autodétermination et de pouvoir d’agir. Néanmoins, la communication avec des personnes polyhandicapées ne s’improvise pas ; elle requiert une bonne connaissance de la personne et des différents outils qui peuvent la faciliter, l’encourager et la développer. Pourtant, professionnels et proches de personnes polyhandicapées peuvent se sentir démunis face à la multiplicité des outils et ne bénéficient pas, le plus souvent, d’un appui adapté pour le choix et l’utilisation de l’outil ni d’informations suffisantes sur la démarche qui l’accompagne.

Publication
- 22/02/2024
HCFEA.FR

Le Conseil de l’âge a adopté, le 20 février 2024, un rapport sur les conditions à réunir pour permettre aux personnes âgées de bénéficier de réponses adaptées à leurs besoins et à leurs aspirations. Les perspectives démographiques et l’affichage d’une politique centrée sur le domicile appellent en effet une analyse, à la fois globale et très approfondie, des modalités et des moyens avec lesquels les réponses sont apportées aujourd’hui, aux personnes âgées dans leur ensemble, et parmi elles, à celles concernées par des fragilités et/ou vulnérabilités. Ce rapport du Conseil de l’âge établit les conditions de nature à leur garantir des réponses adaptées et analyse dans quelle mesure elles sont réunies aujourd’hui. Il propose des orientations et adaptations pour qu’elles le deviennent, le cas échéant, effectivement.

Appel à projet
- 22/02/2024
ARS BFC

Appel à candidature clos le 1er avril 2024. Accompagner le vieillissement en bonne santé de la population, tel est l'objectif de la Conférence départementale-métropolitaine de la prévention de la perte d’autonomie de Côte-d’Or. Bien manger, bien bouger, être bien dans son corps et dans sa tête afin de vieillir en bonne santé tel est l'enjeu d'une politique de prévention de la perte d'autonomie. De nombreux dispositifs existent déjà, qu’ils émanent de l’État, des collectivités locales, de l’assurance maladie, des caisses de retraite... En réunissant tous les acteurs concernés par la prévention, la Conférence des Financeurs de la prévention de la perte d'autonomie recense les actions déjà déployées et soutient financièrement de nouvelles actions de prévention à destination des personnes âgées de 60 ans et plus.

Publication
- 21/02/2024
HAUT CONSEIL DE LA FAMILLE, DE L'ENFANCE ET DE L'AGE

Le Conseil de l'âge a adopté le 20 février un rapport sur les conditions de nature à garantir des réponses adaptées aux besoins et aspirations des personnes âgées notamment celles concernées par des vulnérabilités. Ce rapport analyse dans quelle mesure ces conditions sont réunies aujourd'hui et propose des orientations pour qu'elles le deviennent, le cas échéant, effectivement.

Appel à projet
- 19/02/2024
DOUBS.FR

Date limite de dépôt de dossier : 1er avril 2024. La loi du 28 décembre 2015 relative à l’Adaptation de la Société au Vieillissement prévoit la mise en place, dans chaque département, d’une Conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie des personnes âgées de 60 ans et plus. Installée le 21 juillet 2016 dans le Doubs, il s’agit d’une instance de coordination des financements visant à développer les politiques de prévention de la perte d’autonomie. Un appel à projets est lancé au titre de l’exercice 2024 jusqu’au 1er Avril 2024 afin de réaliser les actions définies dans le cadre du programme coordonné de financement des actions individuelles et collectives de prévention.

Appel à projet
- 15/02/2024
ARS BFC

Date limite de dépôt de dossier : 8 avril 2024. En lien avec la Conférence des Financeurs, nous lançons un appel à candidatures pour la mise en place d’actions collectives de prévention visant à réduire ou retarder la perte d’autonomie des résidents en EHPAD du Doubs et des personnes de plus de 60 ans.

Publication
- 12/02/2024
UNCCAS.ORG

Une étude du Laboratoire interdisciplinaire d’évaluation des politiques publiques de Sciences Po consacrée aux métiers du vieillissement propose cinq pistes pour revaloriser ces métiers. Après un bref panorama des métiers du Grand âge, elle se penche sur le rôle joué par les politiques publiques.

Vidéo
- 08/02/2024
GIE IMPA

La Carsat Bourgogne-Franche-Comté, les Caisses Régionales MSA de Bourgogne et de Franche-Comté, la Mutualité Française Bourgogne-Franche-Comté et le Gie IMPA ont mis en commun leurs expériences et leurs compétences pour proposer un programme de prévention nommés Les atouts de l'âge, à destination des habitants des résidences autonomie. Animé par des professionnels de la santé et de la prévention, ces ateliers aux thématiques variées visent à maintenir ou à entretenir les facultés sensorielles, motrices et psychiques et à promouvoir les comportements de nature à prévenir la perte d’autonomie des résidents.

Publication
- 08/02/2024
POUR BIEN VIEILLIR.FR

Dans le champ du Bien vieillir, les programmes visant à motiver les seniors et les personnes âgées à participer socialement pour favoriser les changements de comportement, améliorer les modes de vie et préserver la capacité de décision sont identifiés comme les plus efficaces.

Actualité
- 08/02/2024
MA COMMUNE.INFO

Droit de visite en Ehpad, carte professionnelle de l'aide à domicile... Le Sénat vote mardi 6 février 2024 une panoplie de mesures sur le bien-vieillir, mais s'inquiète du calendrier flou de la grande loi autonomie promise par le gouvernement.