Aller au contenu principal

 

Chaque jour, l’équipe de documentalistes du Rrapps sélectionne des informations fiables, valides et pertinentes dans l’actualité de la santé publique. Ces informations sont proposées ici, en cohérence avec les thématiques du Rrapps, mais aussi avec les parcours de santé (définis dans le Plan régional de santé 2018-2022) et les programmes et plans de santé nationaux.

 

Pour consulter l'ensemble de la veille documentaire, toutes thématiques confondues (Rrapps et parcours de santé), cliquer sur le filtre "Tout".

 

 

Filtrer
Publication
- 06/12/2022
OBSERVATOIRE DU DROIT A LA SANTE DES ETRANGERS

Dans le cadre de l’examen de projet de loi de finances pour 2023, le Sénat a voté mardi 29 novembre une réduction
du périmètre de l’aide médicale de l’Etat (AME). Le dispositif serait limité à la vaccination, aux maladies graves, aux
urgences et aux soins pour les personnes mineures. Les sénateur·rices lui ont alloué un budget de 800 millions d’euros,
soit une baisse de 350 millions d’euros.
Les associations de l’Observatoire du droit à la santé des étranger·e·s (ODSE) alertent sur les conséquences
désastreuses qu’entraîneraient une telle réduction, et déconstruisent les contre-vérités sur l’AME qui la fondent.

Publication
- 06/12/2022
OBSERVATOIRE DES INEGALITES

Combien y a-t-il de pauvres et comment ce nombre évolue-t-il ? Qui sont les personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté ? Où habitent-elles ? Les chiffres-clés et le résumé du Rapport sur la pauvreté en France, édition 2022-2023.

Publication
- 05/12/2022
CREDOC

En synthèse 65% des ménages ont opéré des changements de comportements pour faire face à la hausse des prix qui touche le pays depuis l’automne 2021. En particulier, les déplacements ont été réduits, le thermostat a été baissé, la diversité alimentaire amoindrie pour 44% de la population. Effectués sous la contrainte, face à la crise énergétique, et pour réussir à tenir un équilibre financier sur le fil, ces changements se traduisent par une forme de mal-être, et un sentiment de frustration, peu propices à installer des changements de société durables. La crise énergétique n’a pas été l’occasion d’une découverte de pratiques alternatives comme la location d’objet ou des pratiques collaboratives. De manière plus minoritaire (21%), quelques reports vers des mobilités douces ont été mis en œuvre par des publics plus aisés, avec des possibilités de perdurer. Les changements observés pour l’instant, surtout subis et mus par la contrainte, semblent donc peu propices à une société organisée autour du paradigme de la sobriété. Accessibilité des infrastructures, information simple et accessible (choix éclairé), valorisation des bénéfices pour les individus (santé, qualité de vie), et équité des efforts sont des leviers plus favorables aux bifurcations.

Publication
- 05/12/2022
NOTE DE L'OBSERVATOIRE DU BIEN-ETRE 2022 ; 14

La hausse de l’inflation n’est pas répartie également dans la société. Alors que certaines personnes sont confrontées à de fortes augmentations des prix, d’autres sont moins affectées en raison de leur situation personnelle : nous ne consommons pas tous les mêmes choses, ni dans les mêmes proportions. Cette Note adapte un article (Prati 2022) qui évalue le coût des inégalités d’exposition à l’inflation en termes de bien-être subjectif en France. Même en situation d’inflation moyenne faible, ces inégalités d’expositions ont des conséquences sur le bien-être, qui se trouvent aujourd’hui très largement amplifiées

Actualité
- 30/11/2022
CAP COM

La communication de crise des acteurs publics doit, au même titre que l'ensemble de leurs actions de communication publique, viser à une accessibilité universelle de l'information. Comment développer des actions qui touchent l'ensemble de la population en intégrant les publics dits éloignés ?

Publication
- 30/11/2022
FONDATION ROI BAUDOUIN

À l’heure où les enjeux climatiques sont plus importants que jamais, le projet européen ‘Fair Energy Transition for All’ (FETA) livre ses résultats. Lancé en 2020 par la Fondation Roi Baudouin, en collaboration avec un consortium de cinq organisations philanthropiques, ce projet a permis à 900 citoyens en situation de pauvreté en Europe d’exprimer leurs besoins et préoccupations face à la transition énergétique. L’objectif : faire entendre leur voix dans le cadre du développement des politiques énergétiques. Au total, près de 100 groupes de discussion ont été menés dans neuf pays européens (Allemagne, Belgique, Bulgarie, Danemark, Espagne, France, Italie, Pays-Bas et Pologne). Sur la base des informations collectées, des experts multidisciplinaires ont élaboré des pistes de recommandations concrètes à destination des autorités européennes et des gouvernements nationaux. Une des originalité de l’approche a été de retourner auprès des citoyens en pauvreté pour leur soumettre ces recommandations. L’enjeu, d’autant plus pertinent compte tenu de la crise énergétique actuelle : éviter des mesures hâtives et généralistes qui risqueraient d’accroître les inégalités.

Actualité
- 24/11/2022
OBSERVATOIRE DES INEGALITES

Les 10 % les plus pauvres risquent trois fois plus de souffrir de diabète que les 10 % les plus riches. Cette inégalité sociale se constate pour les problèmes cardiaques, les maladies du foie et les maladies psychiatriques. Le risque d’avoir un cancer en revanche n’est pas lié aux revenus.

Actualité
- 24/11/2022
SLATE.FR

Précarisées par des lois abolitionnistes et les confinements, les travailleuses du sexe sont également fragilisées par le comportement et les remarques de nombre de professionnels de santé, qui les éloignent du soin.

Publication
- 23/11/2022
FONDATION ROI BAUDOUIN

À l’heure où les enjeux climatiques sont plus importants que jamais, le projet européen ‘Fair Energy Transition for All’ (FETA) livre ses résultats. Lancé en 2020 par la Fondation Roi Baudouin, en collaboration avec un consortium de cinq organisations philanthropiques, ce projet a permis à 900 citoyens en situation de pauvreté en Europe d’exprimer leurs besoins et préoccupations face à la transition énergétique. L’objectif : faire entendre leur voix dans le cadre du développement des politiques énergétiques. Au total, près de 100 groupes de discussion ont été menés dans neuf pays européens (Allemagne, Belgique, Bulgarie, Danemark, Espagne, France, Italie, Pays-Bas et Pologne).
Sur la base des informations collectées, des experts multidisciplinaires ont élaboré des pistes de recommandations concrètes à destination des autorités européennes et des gouvernements nationaux. Une des originalité de l’approche a été de retourner auprès des citoyens en pauvreté pour leur soumettre ces recommandations. L’enjeu, d’autant plus pertinent compte tenu de la crise énergétique actuelle : éviter des mesures hâtives et généralistes qui risqueraient d’accroître les inégalités.

Actualité
- 17/11/2022
INSTITUT MONTAIGNE

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) identifie plusieurs facteurs socio-économiques, tels que le salaire, le chômage ou l'éducation comme déterminants de la santé. Aujourd'hui, de nombreuses études s'intéressent aux différences en matière d'état de santé imputables à ces facteurs. Pour Nathalie Bajos, sociologue, démographe à l'Inserm et co-responsable du projet Gendhi (Gender and Health Inequalities), le fait d'être un homme ou une femme est encore insuffisamment appréhendé comme un déterminant clé de ces inégalités. Pourtant, comme l'expliquait la neurobiologiste Catherine Vidal dans un précédent article, il existe une influence manifeste des représentations de genre sur la prise en charge et la détection de certaines pathologies. 

Publication
- 17/11/2022
SECOURS-CATHOLIQUE.ORG

Chaque année, à partir de son enquête statistique annuelle et de ses milliers d’informations collectées, le Secours Catholique propose dans son rapport une image de l’état de la pauvreté en France, à travers le prisme des personnes qu’il accueille (près d’un million en 2021). Fort d’un projet de recherche dédié et de l’analyse par un groupe de personnes ayant l’expérience de la précarité, le rapport 2022 étudie l’impact de la crise du Covid sur les conditions de vie des personnes les plus pauvres. Un constat lourd d’inquiétudes, alors que le choc de l’inflation n’a pas encore produit tous ses effets.

Publicaiton
- 16/11/2022
FEDERATION DES ACTEURS DE LA SOLIDARITE

Une fois les principaux constats relatifs aux caractéristiques de l’accompagnement des personnes étrangères en situation administrative précaire présentés, ce document s’attache à formuler des orientations méthodologiques et à décrire des pratiques pouvant constituer des leviers dans l’accompagnement des personnes concernées afin d’alimenter les réflexions qui pourront être menées au sein des établissements qui les hébergent et les accompagnent.